Ottawa, capitale fédérale du Canada Ottawa, capitale fédérale du Canada.
Paysage du canada Pendant l'automne, admirez la beauté des paysages colorés du Canada !
Chute du Niagara A la frontière du Canada et des Etats-unis, les chutes du Niagara.

Devis gratuit

Informations pratiques >> Informations générales sur la Belle Province, sa culture et ses deux principales villes >> Présentation de la Belle Province : Le Québec


Présentation de la Belle Province : Le Québec

1. le Québec

Le Québec est une des 10 provinces constituant le Canada.

Longtemps la devise du Québec fut « La belle Province ». Nom et titre gagné grâce à ses magnifiques et immenses paysages. On peut y découvrir des plaines et des forêts au milieu desquelles trônent des lacs magnifiques. La faune n’est pas en reste avec les animaux représentatifs du pays tels que les orignaux, caribous, ours, castors, et oies bernaches et blanches.

La province s’étend sur une superficie de 1 356 547 km2, pour une population de 8 155 334 habitants en 2013.

La population est surtout repartie sur Montréal (environ 4 millions de personnes sur le bassin montréalais), la région de Québec City (725 000 personnes environ) et  autour du Saint-Laurent. Ce qui donne une population d’environ 6 habitants par km3.

Dans la population Québécoise il ne faut pas oublier les communautés autochtones qui ont constituées les premières nations. On retrouve ainsi les Mohawks, les Cris, les Algonquins, les Atikameks, les Montagnais, les Micmacs, les Abénaquis, les Hurons, les Malécites, et les Inuits. Les autochtones ont un ministère qui leur est dédié ainsi que leur propre police.

La monnaie est le dollar canadien.

Sur le plan économique le Québec est la seconde économie du pays avec un PIB de 300 MD$ CAD. Le premier partenaire économique est bien entendu les Etats-Unis.

Le régime politique est une démocratie parlementaire, et le canada faisant parti des anciennes colonies du Royaume-Uni, la province fait partie du Commonwealth. D’ailleurs vous retrouverez le visage de la Reine sur les billets canadiens.

La langue officielle du Québec est le Français.

 

 2. la langue

Le Québec est la province francophone du Canada, ce qui génère toujours de grands débats sur la sauvegarde de la langue française face à l’anglais. A tel point qu’en 1977 a été adoptée la loi 101 dite « charte de la langue française » qui établit le français comme la langue officielle de la province. Ainsi vous devez pouvoir communiquer dans la langue de Molière dans toutes les administrations publiques et les entreprises privées.

En parlant de Français ou plus exactement de Québécois il est toujours utile de connaitre quelques expressions locales dont nous avons listé les plus courantes ci-dessous. Et il en existe bien d’autres que nous vous laissons le soin de découvrir.

 

Expressions québécoises

Explications

Un char

Une voiture

Des croustilles

Des chips

bienvenue

Je vous en prie

Une blonde

Une petite amie, une compagne

Bonjour

Au revoir

allo

salut

Un chum

Un ami ou un conjoint

Une bibite

Une bestiole

Une tuque

Un bonnet

Une mitaine

Un gant

déjeuner

Petit déjeuner

diner

Déjeuner

souper

Diner

Un breuvage

Une boisson non alcoolisée

magasiner

Faire des achats, fouiner dans les magasins

Etre niaiseux / niaiser

Bête, idiot / se moquer, chambrer

chicaner

Chercher des ennuis

Un trouble

Problème

pogner

prendre

chialer

rouspéter

pantoute

Pas du tout

Une patente

Un truc, un machin

Il fait frette

Il fait froid

 

Vous entendrez également que les féminins et les masculins ne sont pas les mêmes qu’en France. Pour exemple ici on dit « une job ».

               

 3. Quelques repères historiques

Ces quelques dates sont importantes pour comprendre les grands changements politiques de la province et les raisons de cette vigueur à défendre la langue française.

 

La Nouvelle-France de 1534 à 1763

1534 : Jacques Cartier prend possession du Canada au nom de la France et de son Roi François Ier.

1608 : Samuel de Champlain fonde la ville de Québec.

1642 : Paul Chomedey fonde Montréal

1654 : les Anglais occupent l’Acadie

1670 : fondation de la compagnie britannique de la baie d’Hudson qui vient concurrencer la compagnie française du commerce des fourrures

1713 : les Anglais annexe la baie d’Hudson, Terre-Neuve et l’Acadie qui deviennent la Nouvelle Ecosse.

1741 à 1748 : guerre Franco-britannique qui finit en statuquo.

1755 : les britanniques déportent des milliers de francophones d’Acadie

1759 : Défaite française sur les plaines d’Abraham, et reddition de la ville de Québec.

1760 : Capitulation de la ville de Montréal qui marque la fin de la Nouvelle France. Les Anglais dominent toute l’Amérique du Nord.

1763 : Traité de Paris, la France cède ses possessions canadiennes aux Anglais.

 

L’Empire britannique de 1763 à 1867

1783 : Suite à l’indépendance des Etats-Unis, 40 000 loyalistes britanniques se réfugient au Canada.

1791 : Acte constitutionnel qui divise le pays en deux provinces (le Haut Canada et le Bas Canada qui est francophone)

1837-1838 : révolte des patriotes

1841 : l’acte d’union constitue un seul gouvernement qui réunit le Haut et le Bas Canada au sein du Canada Uni

 

Le Canada

1867 : Création de la confédération Canadienne avec les provinces de Québec, de l’Ontario, du Nouveau Brunswick, et de la Nouvelle Ecosse. Le Québec garde ses particularités françaises et religieuses (catholique).

1874 : Création des réserves indiennes.

 

Le Québec

1948 : Adoption du drapeau à fleur de Lys

1967 : Le général de Gaulle lance « vive le Québec libre». Prémices de mouvements indépendantistes.

1977 : Adoption de la Loi 101

1980 : référendum sur la souveraineté du Québec (40% pour, 60% contre)

1995 : second referendum sur la souveraineté (49.5% pour, 50.5% contre)

 

4. Quelques particularités québécoises à connaitre

  • Le hockey 

Ce sport est ici une véritable institution, comme le football ou le soccer en Europe.

L’équipe dont il faut suivre les matchs pour avoir un sujet de discussion partout sont les Canadiens de Montréal, surnommées les Habs. Un engouement général secoue le Québec lorsque les Habs jouent et vous pouvez observer un grand nombre de pavillons aux couleurs rouge et bleu des Canadiens flotter sur les voitures.

Il ne faut pas oublier pour les plus nostalgiques l’équipe des Nordiques qui représentait la ville de Québec, jusqu’à ce que la franchise soit vendue et devienne les Avalanches du Colorado.

 

  • Les dépanneurs

Ces commerces de proximité sont grandement appréciés par les Québécois car ils sont ouverts toute la semaine et vous permettent de faire vos achats à toutes heures. Il s’agit d’une véritable institution.

 

  •  L’hiver.

C’est un des symboles du pays connu à travers le monde comme son symbole la feuille d’érable. Vous ne pouvez pas venir au Québec sans aimer l’hiver. Comme le disent les Québécois, il ne faut pas subir l’hiver, il faut vivre avec et en profiter. Effectivement c’est la bonne philosophie car cette saison est très longue (environ 4 mois), très froide (entre -20 et -8 régulièrement), et ponctuée de tempêtes de neige avec une accumulation de neige de 3 mètres en moyenne. D’ailleurs un immigrant ne compte pas le nombre d’années passées au pays, mais le nombre d’hiver. Bref il faut être conscient que l’hiver est très rigoureux, mais il est facilement supportable en étant bien équipé, les routes sont dégagées et les activités sportives et culturelles nombreuses.

 

  • L’érable

 

C’est le symbole par excellence du Canada par sa feuille, l’érable est la fierté du Québec. On retrouve l’érable en déclinaison sous toutes formes : gâteaux, tire à l’érable, et bien entendu le fameux sirop d’érable dont la province est la première productrice mondiale.

 

  • Grande nouveauté pour les Français : les pourboires.

Au Québec les prix sont affichés hors taxes, il faut donc rajouter 15% de taxes pour connaître le prix à payer.

Restaurants : Mais il est d’usage de laisser des pourboires lorsque l’on est satisfait du service. A savoir que le salaire des serveurs est constitué essentiellement de pourboire car le taux horaire fixe est très bas. Il est de bon ton de donner 15% du montant hors taxes en pourboire, pour savoir combien donner, cumulez les deux taxes sur la note et vous aurez le montant du pourboire à donner.

Bar : entre 1 et 2 $ par verre

Coiffeur : 10 à 15% de la note

Livraison à domicile 10% du montant

Bien entendu cela est sujet à variation en fonction de la qualité du service.



Autres articles en relation

Nos partenaires :

ACCES ETUDES QUEBEC

ACCES ETUDES QUEBEC

Collège Stanislas

Collège Stanislas

Notaire - Mathias Poret

Notaire - Mathias Poret

Discount Location

Discount Location

RELOC QUEBEC

RELOC QUEBEC

Bientôt un nouveau partenaire automobile

Bientôt un nouveau partenaire automobile

Banque Desjardins

Banque Desjardins


Petit volume et PVT

Petits volumes à exporter en France ou au Canada

Vous avez un petit volume à déménager ? DIRECT Déménagement International vous propose d'exporter vos affaires par caisses maritime à moindre coût.


Mes placements en France que deviennent-ils?

Si vous n’êtes plus résident fiscal en France, vous n’avez plus le droit à certains placements tels que LEP, PEA, LDD, Assurance-vie. Normalement en signifiant à votre banque votre changement de statut, cette...

Connaissez-vous le volume à déménager ?